Select Page

Avant de devoir quitter Cathervielle, sous peu, nous avons souhaité aller saluer notre conteur émérite Honoré Sacaze…au cas où il en aurait une dernière à nous narrer.
Il ne se fit pas prier davantage…

« La couenne de Canejan »
Dans nos plus profondes vallées Luchonnaises et Aranaises, voici de cela bien des décennies, la couenne du cochon, le lard, la peau une fois raclée, était utilisée plus particulièrement en cuisine notamment pour la préparation de « la pistache », le cassoulet, qui donnait du goût au plat.
Par ailleurs cette même couenne faisait office de médicament afin de soulager certaines altérations locales de la peau…
La suite vous est contée par Honoré Sacaze !
À vous de juger si la fin de l’histoire, sinon la soupe est « de bon goût » !!

Pin It on Pinterest

Partager la vidéo

Vous avez apprécié la vidéo ? 😀N'hésitez pas à partager la vidéo sur vos réseaux sociaux en cliquant sur le bouton de partage de votre choix.