Select Page

Où seule ne subsiste que l’église st Pé de la Lane

Un habitant de Sode, Castéran CAPDEVILLE aurait eu entre ses mains un écrit très ancien, de plusieurs siècles, dont il aurait pris connaissance, et qui faisait mention d’une ville nommée « ARROU » à la « Lande de Garin ». Le texte fournit de nombreux détails.
Cette ville aurait existé en ce lieu car un quartier porte encore ce nom : « ès prats d’Arrou », (les prés d’Arrou), puis elle aurait été décimée par la peste. Enfin un éboulement aurait tout enseveli !

D’après les informations recueillies auprès de garinois, la ville d’Arrou était située en aval des près d’Arrou, soit, en partie, à l’emplacement actuel du pré de SARTHE (à gauche sur la route des Agudes ), puis se prolongeait en aval, sans doute en direction de la chapelle st Pé.
On y trouve de nombreuses pierres de constructions anciennes, déterrées et entassées en nombreux tas épars par les propriétaires.

De plus la topographie des lieux, le relief chaotique, semblent indiquer quelques emplacements de probables maisons, avant que la végétation ne s’empare des lieux.

Que n’a-t-on écrit sur la ville d’Arrou ?

« …Soudain un grondement sinistre courut …la terre par sept fois secouée de tremblements effroyables, s’entrouvrit…Les gens s’enfuirent…Puis l’abîme s’élargissant de plus en plus, aborda la ville entière… »

Pin It on Pinterest

Partager la vidéo

Vous avez apprécié la vidéo ? 😀N'hésitez pas à partager la vidéo sur vos réseaux sociaux en cliquant sur le bouton de partage de votre choix.